Nesvij
Nesvij icon

Nesvij



НазваниеNesvij
Дата конвертации26.10.2012
Размер6.58 Kb.
ТипДокументы
источник

Nesvij

Nesvij est une des plus intéressantes villes bélarusses. Les premières mentions sur Nesvij se rapportent vers 1223. Mais jusqu’à XVIe siècle on connaît de la ville très peu.

Le fondement de la ville, le château de Nesvij, est inscrit dans la liste des objets du Patrimoine mondial de l`UNESCO.

En 1562 on a ouvert dans la ville une imprimerie où l’on éditait les premiers sur le territoire du Bélarus livres en langue bélarusse (en 1562-1571 des civilisateurs bélarus célèbres Simon Boudny et Vassili Tiapinski ont imprimé leurs livres).

L’écrivain bélarus Yakoub Kolas a fait ses études à l’école normale de Nesvij, ici il a écrit beaucoup de poèmes et de récits humoristiques qu’il a récité ensuite aux soirées littéraires locales.

Nesvij est le fondateur de l’art théâtral du Bélarus.

«Komedihaus» est le premier théâtre amateur stationnaire qui est devenu professionel et qui donnait des représentations hors de la ville.

Un des hommes les plus instruits de son temps Simon Boudny a édité en 1562 son «Catéchisme» et «Justification d’un pécheur devant Dieu» à l’imprimerie de Nesvij.

En considérant la valeur exclusive, la place et le rôle dans l’héritage national, histoirique et culturel du Bélarus, l’ensemble de palais et de parc et d’autres monuments de l’histoire et de la culture de Nesvij sont entrés dans le Musée-réserve national «Nesvij».

En 1997 à Nesvij a eu lieu la quatrième fête nationale de la Journée de l’écriture bélarusse.




Разместите кнопку на своём сайте:
Документы


База данных защищена авторским правом ©lib2.podelise.ru 2000-2013
При копировании материала обязательно указание активной ссылки открытой для индексации.
обратиться к администрации
Документы